La baie de Drake

Destination idyllique enclavée dans la péninsule d’Osa, aucun voyageur en quête d’aventure et amoureux de la nature ne devrait omettre une escale dans la baie de Drake lors de sa découverte du Costa Rica. ​ Du fait de sa proximité géographique avec des lieux exceptionnellement riches en termes de biodiversité, le paisible village de Drake s’est remarquablement développé au cours des dernières décennies autour de l’écotourisme. Ainsi, sa baie est le lieu d'origine d’excursions quotidiennes à destination de la réserve biologique Isla del Caño, de la zone humide protégée de Térraba-Sierpe ou encore du célèbre Parc National Corcovado.


Alors que les restaurateurs du village proposent essentiellement une cuisine traditionnelle à base de poissons et fruits de mer frais, l’offre d’hébergements répond quant à elle aux demandes des voyageurs et ce quel qu'en soit leur budget. Ainsi, il est possible de se loger à Drake de la chambre chez l’habitant parfois un peu rustique au luxueux bungalow vue sur océan.

Attention, il n'y a aucun distributeur automatique de billets dans le village de Drake !


Situé dans l'une des régions les plus humides du pays, les fortes pluies à l'origine de cette unique biodiversité peuvent rendre l'accès à Drake difficile. Il est préférable d’y accéder par bateau depuis la ville de Sierpe ou en avion via la compagnie locale Sansa Airlines. La piste "Rincón" d’une vingtaine de kilomètres traversant plusieurs rivières est cependant également une option lors de la saison sèche de janvier à avril.


PARC NATIONAL CORCOVADO:

Avec pas moins de 6'000 espèces d’insectes recensées, 500 d’arbres, 367 d’oiseaux, 140 de mammifères, 117 d’amphibiens et reptiles et 40 de poissons d’eau douce, cet espace protégé est mondialement connu pour être l’habitat naturel de 2,5% de la biodiversité de la planète. ​ Accessibles en bateau depuis la baie de Drake, les secteurs de San Pedrillo et Sirena permettent de découvrir, au cœur de la forêt tropicale primaire, une faune et une flore endémique à la région dont des espèces en voie d’extinction telle que le tapir.

à partir de 95$ par pers.



ISLA DEL CAÑO:

A 16 km de la péninsule d’Osa, la réserve biologique Isla del Caño préserve une aire marine de 5’800 hectares, une zone de passage importante pour les baleines à bosse et différentes espèces résidentes de dauphins. Cette réserve possède les plus grands récifs coralliens de la côte pacifique du Costa Rica et en fait une destination parfaite pour le snorkeling ou la plongée.


à partir de 85$ par pers.


RANDONNÉES:

Plusieurs randonnées peuvent être réalisées sans guide aux abords de la réserve forestière Golfo Dulce et du refuge faunique Punta Río Claro. Au départ de la baie de Drake, en direction de l’ouest, un sentier longeant la côte sur plus de 5 kilomètres permet de rejoindre la plage de San Josecito.




_edited.jpg
Dirección
Pago protegido

GIRO BANCARIO

Contacto
  • Facebook
  • Instagram

(506) 8722-0147

atipico.costarica@gmail.com

Skype : Simon Juillerat

© 2019 - 2021 Atípico Costa Rica. Todos los derechos reservados.  VIAJE ATÍPICO S.R.L. con un capital de 500'000₡.